L’école et l’enseignement

1- L’école
2- L’enseignement
3- Mise en place des Activités Pédagogiques Complémentaires (A.P.C.)


1- L’école

L’école primaire est le premier degré de l’enseignement. Elle est composée de l’école maternelle et de l’école élémentaire.

JPEG - 16.8 ko

Ses missions :
Garantir une maîtrise satisfaisante des apprentissages fondamentaux ;
Offrir à tous des chances égales et une intégration réussie dans la société française ;
Accompagner chaque élève en l’aidant à surmonter ses éventuelles difficultés ;
Permettre à chacun d’exprimer son excellence.

Son organisation :
L’école primaire est organisée en trois cycles pédagogiques :

Le cycle des apprentissages premiers, qui est constitué de l’école maternelle (PS : petite section ; MS : moyenne section ; GS : grande section).
Le cycle des apprentissages fondamentaux, qui commence en grande section d’école maternelle et se poursuit jusqu’à la fin du cours élémentaire deuxième année (CE2) ;
le cycle des approfondissements, qui s’étend du cours moyen première année (CM1) à la fin de la classe de 6e.

L’école « les Hirondelles » accueille, cette année, 155 élèves repartis dans 7 classes TPS-PS / MS-GS / GS-CP / CE1-CE2 A / CE1-CE2 B / CM1 / CM2.

Directeur : M Thomas LAGACHERIE

haut de page


2- L’enseignement

La maîtrise de la langue française, l’apprentissage des premières notions de mathématiques, la formation du citoyen sont les priorités de la formation dispensée à l’école primaire.
Il est aussi fait place à l’enseignement d’une langue vivante, au sport, à la science, à l’éducation artistique et culturelle, à l’informatique.

- Une exigence fondamentale : la maîtrise de la langue et des premiers apprentissages mathématiques.
Dès l’école maternelle, la priorité est donnée au langage.
À l’école élémentaire, les horaires et programmes font une part essentielle à la langue, à la lecture et à l’écriture.
L’école publie un journal « Le P’tit Port-saint-périn ».
La réalisation de ce journal permet un travail particulièrement riche dans le domaine de la lecture et de l’expression écrite (production de textes à caractères expressif, ludique, informatif, incitatif, poétique, …) pour les élèves de l’école.
La motivation des élèves est extrêmement grande, d’autant plus que les articles produits concernent toutes les disciplines : histoire, géographie, arts, sport, langues vivantes, mathématiques ...
Le journal présente à ce titre plusieurs rubriques :
Vie des classes : Échange sur les différents projets de classe.
La nature : Découverte du monde qui nous entoure (plantations, élevages, …).
Musée / Arts : Partager ses découvertes et ses créations artistiques.
Parlez-vous Anglais ou Allemand : textes et jeux en langues étrangères.
Paroles d’enfants : poésie, acrostiche, création personnelle, …
Jeux : rébus, le compte est bon, mots cachés, ….

Les programmes et les progressions ne négligent toutefois aucun domaine des mathématiques et font une place importante à la résolution de situations problèmes.

- La prise en compte des enjeux culturels et technologiques.
L’école élémentaire prend en compte les enjeux culturels et technologiques : elle fait place à l’apprentissage d’une langue vivante, à l’enseignement des sciences, à l’éducation artistique (Musique et Arts), à l’informatique.
L’enseignement des langues vivantes :
Il est obligatoire et s’appuie sur la communication.
Dès la maternelle, les élèves découvrent l’anglais. A partir du CP, les élèves bénéficient d’un enseignement en langue vivante de 1h30 par semaine.
L’enseignement des sciences valorise l’expérience concrète. Il stimule la curiosité et le raisonnement.
L’éducation artistique met en jeu émotion et connaissance, approche sensorielle des objets et des formes de représentation, attention esthétique et production.
Un brevet informatique et internet (B2i) spécifie un ensemble de compétences significatives et atteste leur maîtrise par les élèves.

- Le développement de l’instruction civique et morale
L’école s’efforce de donner le sens des responsabilités, le goût du travail. Elle valorise l’engagement personnel.

- Le sport

JPEG - 25.1 ko

Première fédération sportive scolaire de France, l’USEP, aux côtés du ministère de l’Éducation nationale, défend sa mission d’éducation du citoyen sportif, dès son plus jeune âge, à travers l’outil démocratique qu’est l’association d’école.
Former des citoyens sportifs
Rendre l’enfant acteur de ses apprentissages et lutter contre la spécialisation sportive précoce en lui permettant de découvrir une multiplicité d’activités sportives.
Être au service de l’enfant pour le sensibiliser à :
- la citoyenneté, en favorisant l’exercice de la démocratie et de la responsabilité.
- la solidarité, avec l’ouverture à l’autre et le respect des règles du vivre ensemble.
Une convention entre l’Inspection Académique et l’USEP a été signée en 2003, attestant du soutien de l’éducation nationale aux actions menées par l’USEP.

L’ensemble des classes participent à des rencontres sportives organisées dans le cadre de l’USEP.
Des rencontres annuelles avec d’autres classes du secteur sont prévues au sein d’une école. Mais les élèves participent également à des rencontres de secteur, avec de nombreuses autres classes.


3- Mise en place des Activités Pédagogiques Complémentaires (A.P.C.)
Qu’est-ce que les APC ?
Les Activités Pédagogiques Complémentaires APC, instaurées par la réforme des rythmes scolaires, viennent s’ajouter aux 24 heures d’enseignement hebdomadaires et remplacent l’aide personnalisée, qui est supprimée dans le cadre de cette réforme. Ces activités ont été mises en place à la rentrée de septembre 2013, dans toutes les écoles. Organisées par les enseignants, elles se déroulent en groupes restreints d’élèves. Les APC sont gratuites pour les familles, puisqu’elles relèvent du temps obligatoire de service des enseignants et sont organisées sous la responsabilité de l’État.

- Des APC pour qui ?
Les APC sont proposées à TOUS les élèves du CP au CM2, mais elles ne relèvent pas du temps d’enseignement obligatoire pour les élèves : elles nécessitent donc de recueillir l’ACCORD DES PARENTS ou du représentant légal des enfants qui en bénéficient. En revanche, les élèves inscrits à ces activités s’engagent à y être présents.

- Quelles activités ?
Il peut s’agir :
_ d’une aide au travail personnel des élèves : apprendre à mémoriser, à rechercher, apprendre à gérer ses outils, à s’organiser, …
_ d’une aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages.
d’actions liées à la mise en œuvre du projet d’école

- Quand ?
Deux sessions d’APC ont lieu quotidiennement au moment de la pause méridienne :
- de 12h à 12h30 pour les élèves déjeunant au 1er service
- de 13h30 à 14h pour les élèves déjeunant au 2nd service
L’accord des familles pour bénéficier des APC se fait pour 1 période (environ 7 semaines)

haut de page

Mairie de Port Saint-Père

Mentions légales | Plan du site | Contact | Accueil