Vie communale

Présentation des différentes missions sociales

1- Le CCAS
2- La banque alimentaire
3- Les aînés
4- Le parc de logements communaux


1- Le Centre Communal d’Actions Sociales (CCAS)
Le C.C.A.S. est fort de 10 membres plus le maire. Il est constitué à part égale soit : 5 membres élus du conseil municipal et 5 membres extérieurs ayant une sensibilité sociale.

Réunis en séance le 20 mai, les conseillers municipaux ont élu à l’unanimité les personnes suivantes candidates au conseil d’administration du CCAS et présidé de droit par le Maire, Gaëtan Léauté. Il s’agit de Françoise Voyau, adjointe aux affaires sociales, Andrée Baudru, Marie-Line Bondu, Joëlle Bertrand et Raymonde Chauvet.
Le Président a par la suite procédé à nommer les membres extérieurs : Yves Lemasson, Chantal Morilleau, Joseph Moreau, Marie-Thérèse Huchet et Madeleine Padiou. Lors de sa première séance, le président a rappelé aux membres de la commission administrative le rôle du CCAS : un rôle socio-administratif de proximité auprès des Port-Saint-Périns qui rencontrent des difficultés pour gérer leur budget, trouver un logement, se nourrir…

Son rôle est de se saisir des problèmes sociaux posés dans la commune, par les gens eux-mêmes en difficulté, par les associations caritatives comme le secours catholique ou par les assistants sociaux travaillant sur la commune. Les situations sont examinées dans leur aspect économique, humain ou familial pour trouver des solutions à ces difficultés, soit sous forme d’avance d’argent, soit à travers l’inscription à la banque alimentaire, soit par la mise en relation avec les professionnels des services sociaux.

L’action sociale, c’est tout ce qui peut concerner les difficultés de la vie des habitants de Port-Saint-Père : elle nous concerne tous. Souvent, ces difficultés ne sont pas dites, elles restent cachées et peuvent finir en drame. C’est à nous tous, Port-saint-périns, de nous sentir concernés, responsables de notre voisin, de notre copain, de nos amis et si besoin est, de demander une rencontre avec une personne de l’équipe sociale pour trouver des réponses ou des solutions aux problèmes. La discrétion sera toujours assurée et toujours garantie.

Pour soutenir votre CCAS :
Agissez concrètement pour les publics fragiles ou en difficulté, au plus près de chez vous : faites un don à votre centre communal d’action sociale. En tant qu’organisme d’intérêt général ayant un caractère social, votre CCAS peut bénéficier de dons en contrepartie desquels vous bénéficiez de déductions fiscales.
Le don d’un particulier ouvre ainsi droit à une réduction d’impôt de 66% de son montant, dans une limite globale de 20% du revenu imposable.
Pour les entreprises, en tant que mécénat social, les dons effectués aux CCAS, en espèces ou en nature, sont déductibles des impôts sur les bénéfices des sociétés, à hauteur de 60% du montant des versements.
Pour agir : rapprochez-vous de votre CCAS à la mairie : Françoise Voyau, adjointe aux affaires sociales ou Danielle Arnaudeau.

haut de page


2- La banque alimentaire
Le C.C.A.S gère également la banque alimentaire : ce service permet de donner à des familles ou des personnes isolées en situation difficile, un panier de nourriture d’une valeur de 30 à 50€ tous les 15 jours. Cette banque alimentaire est alimentée par des dons de la communauté européenne, par des dons faits par des entreprises de l’agroalimentaire ou des supermarchés, ainsi que par vos dons qui sont recueillis une fois par an par les équipes de bénévoles à la porte des grandes surfaces (cette année vos dons se sont élevés à plus de 300 kg de produits alimentaires). Bien sûr, pour devenir allocataire de ce service, nous étudions les revenus, les déclarations d’impôts etc. L’objectif est d’aider les gens à passer un cap difficile. Il ne doit pas être attribué à vie !
-  7 bénévoles participent à ces distributions suivant leur disponibilité.
-  9 personnes sont allocataires pour 7 paniers
-  8 bénévoles ont participé à la collecte à la porte d’Ecomarché.
haut de page


3- Les aînés
La commission des aînés est forte de 15 membres : 7 conseillers et 8 membres extérieurs représentant des associations et des professionnels de la santé.
L’objectif de cette commission est de proposer aux aînés une réponse à leurs difficultés de transport, de logement, de santé, d’isolement ou de dépendance et aussi de leur proposer des moments de détente, de loisir comme par exemple le repas offert par la municipalité aux personnes de 70 ans et plus et la galette des rois au mois de janvier qui permet à Monsieur le Maire d’offrir les vœux à tous les aînés. Ces deux évènements réunissent chaque fois plus de 130 personnes sur 250 concernées.

haut de page


4- Le parc de logements communaux
La commission sociale est également chargée d’attribuer des logements communaux. Ceux-ci au nombre de 17 sont loués entre 200 et 400 € suivant leur état et grandeur. Les demandes étant plus importantes que les disponibilités, la liste d’attente est longue et tient compte des situations familiales, sociales et économiques, comme pour les aidés du C.C.A.S. Sur la commune, nous travaillons également avec l’association « Trajet » qui gère quelques logements dans le bourg, ceux-ci sont loués à très bas prix à des personnes en difficulté et l’association met à leur disposition une assistante sociale qui a pour mission d’aider les familles à revenir à meilleure fortune.

La commune de Port-Saint-Père dispose de logements sociaux gérés par le bailleur Atlantique Habitation. Vous pouvez déposer une demande de dossier de logement à l’accueil de la mairie ou saisir directement votre dossier sur : www.demandelogement44.fr
haut de page

Mairie de Port Saint-Père

Mentions légales | Plan du site | Contact | Accueil